Aller au contenu principal
La mise à l’échelle du modèle des écoles sensibles au genre pour l’équité et le succès des filles au Burundi, Mali, République démocratique du Congo et au Sénégal

 Rapport projet

 Autres documents

L’éducation constitue l’un des piliers du développement économique et social d’un pays. De nombreux pays africains ont fait des efforts dans l’accès au système éducatif formel au primaire et au collège. Cependant, la réussite à l’école des enfants en général et celle des filles en particulier a toujours été un défi majeur des pays africains. Une part importante des filles restent en marge de la scolarisation et même celles qui réussissent à être scolarisées peinent à y rester, encore moins à réussir. En plus, elles sont confrontées à divers obstacles qui ont trait autant aux systèmes d’éducation qu’aux contextes de pauvreté et de genre (GPE, 2019).

Pour pallier ces difficultés, des initiatives éducatives innovantes sont lancées dans certains pays à l’exemple des centres d’excellence ou écoles sensibles au genre du Forum des éducatrices africaines (FAWE). Les cinq dimensions du modèle holistique des écoles sensibles au genre sont la gestion, la pédagogie, le matériel d’apprentissage, l’environnement scolaire et l’implication de la communauté. Le FAWE est une organisation panafricaine présente dans trente-trois (33) pays de l’Afrique subsaharienne. Le Forum vise à créer une société inclusive dans laquelle toutes les filles et femmes africaines ont accès à une éducation de qualité pour atteindre leur plein potentiel.

Le FAWE a développé des innovations dans l’éducation ayant démontré qu’il est possible de créer des contextes favorables à la scolarisation des filles, leur maintien mais aussi leur réussite scolaire. La vision de FAWE stipule que l’amélioration de la qualité de l’éducation des filles en Afrique exige une approche holistique répondant à l’ensemble des défis qui continuent d’entraver la réalisation de leur droit à l’éducation. C’est dans ce contexte que le Forum a initié le modèle des centres d’excellence ou écoles sensibles genre afin de garantir l’égalité de genre et le succès des filles et d’améliorer leur progression à travers une éducation de qualité dans un environnement éducatif favorable. Dans les centres d’excellence, les systèmes de gestion tiennent compte du genre ; les enseignant(e)s bénéficient d’une formation appropriée par laquelle ils acquièrent des aptitudes en pédagogie tenant compte du genre; des incitations sont mises en place pour la participation des filles aux programmes de sciences, de mathématiques et de technologie et les besoins des filles démunies sont pris en compte par l’octroi de bourses scolaires. Ces écoles modèles offrent également des programmes de formation à l’autonomisation des filles et des garçons (clubs Tuseme) ainsi que des programmes de gestion de la maturation sexuelle. Enfin, elles sont caractérisées par des infrastructures tenant compte du genre (par exemple, l’internat, les installations sanitaires séparées, l’eau et l’assainissement) et par une participation active de la communauté aux activités scolaires et aux initiatives de soutien aux filles afin de promouvoir la scolarisation et le maintien scolaire des filles à l’école.

Ce modèle a été expérimenté avec succès dans 15 pays africains et a démontré plusieurs impacts positifs dont l’amélioration des résultats d’apprentissage et la rétention des filles à l’école. La présente étude se déroule dans quatre pays ayant expérimenté le modèle, soit de façon holistique soit de façon fragmentée à savoir : le Burundi, le Mali, la République démocratique du Congo et le Sénégal. Elle est réalisée par un consortium mis en place avec le FAWE, le LARTES (Laboratoire de Recherches sur les Transformations Économiques et Sociales) et la Fondation Paul Gérin-Lajoie. Tous les membres du consortium ont une expérience prouvée dans la promotion de l’égalité de genre et le succès des filles à l’école.

About

We are professional and reliable provider since we offer customers the most powerful and beautiful themes. Besides, we always catch the latest technology and adapt to follow world’s new trends to deliver the best themes to the market.

Featured Posts

Contact info

Au LARTES-IFAN, notre sacerdoce c'est susciter, accompagner les changements sociaux et suivre les transformations économiques et sociales en Afrique.