Socio-économiste au sein du Laboratoire de recherche sur les transformations économiques et sociales (LARTES) de l’UCAD, Ndèye Sokhna CISSE est également responsable du Suivi-Evaluation dans le programme de recherche financé par la Fondation Flora and William Hewlett sur la qualité des apprentissages au Sénégal (Jàngandoo). Sa formation académique et ses nombreuses recherches sur le terrain lui offrent d’excellentes capacités d’adaptation et d’appréhension des milieux et groupes sociaux.

Elle capitalise une forte expérience sur les questions de l’enfance, de la nutrition, de l’éducation etc. Ndèye Sokhna est en train de finaliser sa thèse de doctorat qui porte sur « Chaîne de valeur et bien-être des femmes enceintes/allaitantes et des enfants de moins de 2 ans : le cas de la patate douce à chair orange à Kaffrine ». Cette thèse s’inscrit dans le cadre d’un partenariat entre l’Université Libre de Bruxelles (ULB) et l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar sur un programme qui s’intitule « Prévention de la malnutrition maternelle et infantile au cours des 1000 premiers jours de vie en milieu rural à Kaffrine ».

En septembre 2016, sa participation à une formation intensive sur STATA à l’Université Libre de Bruxelles lui a permis de se familiariser avec le logiciel et d’acquérir de nouvelles connaissances statistiques.
Ses expériences professionnelles font d’elle une spécialiste des études quantitatives et qualitatives avec de bonnes capacités relationnelles et ainsi la prédisposent à piloter et développer des stratégies pertinentes dans le domaine de la recherche.