Étude sur la satisfaction des usagers de la statistique officielle

Entrant dans le cadre général de l’amélioration de la qualité des données produites par le Système Statistique National (SSN), cette étude vise spécifiquement à (1) identifier les besoins des principaux utilisateurs des statistiques produites par le SSN et (2) mesurer le niveau de satisfaction des utilisateurs des données produites par le SSN. Elle est basée sur des données collectées auprès de 64 utilisateurs de statistiques officielles de nature diverse (institutions de la république, ministères, administrations centrales, partenaires techniques et financiers, organisations non gouvernementales, secteur privé, …) entre juillet et octobre 2018.

Par rapport aux pratiques et attentes des utilisateurs de statistiques officielles (USO), il ressort que :

– Les statistiques du secteur de « l’Éducation » (84,4%) et celles de la « Santé » (81,3%) sont de loin les plus connues par les utilisateurs de statistiques officielles contrairement à celles sur la « Globalisation » (17,2%) et « l’Emploi du temps » (7,8%).

– Quel que soit le secteur, le nombre de structures intéressées a priori par les statistiques officielles (SO) est plus important que celui des structures qui connaissent leur production.

– Les statistiques liées à la « Population et Migration » sont les plus fréquemment utilisées (37%) à côté des statistiques sur les « Prix » (34,2%) et sur « l’Agriculture, sylviculture, pêche » (33,3%), sur « l’Éducation » (32,6%) et les « Annuaires » (32,4%) ; alors que les statistiques relatives aux « Activités politiques et communautaires » (4,8%), celles sur la « Culture » (4,5%) et sur « l’Emploi du temps » (0%) sont les moins « très fréquemment utilisées ».

– Les utilisateurs enquêtés ne recourent pas aux statistiques officielles en raison principalement (raison n°1) de la méconnaissance de leur production (57,8%). Le manque de confiance aux SO est un argument faiblement classé comme “très important” (6,5%) par les USO.

– L’INS constitue la principale source de données (en termes de nombre d’USO qui s’y réfèrent) et comme source première de données (en termes de rang parmi les sources disponibles) pour la plupart des structures (69,6%) mais l’usage de données produites par les USO eux-mêmes est assez important (24,4%)

– D’une manière globale, les USO recourent le plus aux structures publiques

principalement pour les données sur le « Revenu et la consommation » (82,4%) et les «

Conditions de vie et la pauvreté » (81,3%) mais moins pour la « Justice et criminalité » (16,7%),

« l’Emploi du temps » (16,7%) et les « Activités politiques et communautaires » (14,3%)…

Télécharger (PDF, 1.43Mo)