Télécharger (PDF, 503KB)

Le développement de l’éducation préscolaire constitue une solution envisagée pour l’amélioration de la qualité du système éducatif au Sénégal. Dans cette optique, cet article estime l’impact du préscolaire sur la qualité des apprentissages des enfants. A partir des données du baromètre sur la qualité de l’éducation « Jàngandoo » au Sénégal, cet impact est évalué par la validation de tests en lecture, en mathématiques et en culture générale. Il ressort que les enfants préscolarisés présentent 3 fois plus de chance de valider le test de lecture de manière absolue et 1,9 fois de manière relative que le reste de leurs camarades. Ces chiffres sont respectivement de 2,4 et 1,5 pour les mathématiques ; et de 2,7 et 1,4 pour la culture générale. Quant à la validation simultanée des trois tests, les enfants préscolarisés ont 3,6 fois plus de chance de manière absolue et 1,7 fois de manière relative d’y parvenir que les autres. L’analyse plaide pour une généralisation de l’éducation préscolaire notamment en milieu rural avec un appui à l’offre publique ou communautaire.