Le premier patient positif à la COVID-19 au Sénégal a été signalé le 2 mars 2020, enclenchant, ainsi deux semaines plus tard, des mesures barrières instaurées par le gouvernement pour ralentir la propagation du virus. Parmi ces mesures, on note la fermeture des frontières, des marchés et commerces, l’interdiction des déplacements interurbains et des rassemblements. Ces mesures ont eu pour effet le ralentissement des activités sur l’étendue du territoire national, cependant, ils affectent également la vie quotidienne des individus. Nous présentons les résultats de trois études sur la manière dont la COVID-19 a affecté la vie quotidienne des femmes en particulier dans les domaines de la santé, de la nutrition, et la sécurité alimentaire.

Date: Jeudi 3 Septembre 2020: 15 :00 – 16 :15 GMT

Présentateurs

Dr. Fleur Wouterse: Chercheur Senior et Chef du bureau régional, IFPRI

Dr. Moustapha Sèye: Sociologue et Socio-anthropologue au LARTES-IFAN

Mme Fatou MBAYE: Experte en protection sociale, Point focale genre à la FAO

Modératrice

Mme Sokhna Sall Seck: Spécialiste en Communication, IFPRI

Cliquer ici pour s’inscrire

Télécharger l’article