LARTES en bref

siege

Le Laboratoire de Recherche sur les Transformations Economiques et Sociales (LARTES) est spécialisé dans l’analyse des changements socio-économiques, de la pauvreté et la protection sociale et l’accompagnement des intervenants du développement. Il est l’un des laboratoires de l’Institut Fondamental d’Afrique Noire (IFAN) rattachés à la formation doctorale « Sciences sociales appliquées au développement » au sein de l’Ecole Doctorale Etudes sur l’Homme et la Société (ETHOS). L’originalité de la démarche scientifique adoptée par le laboratoire repose sur la production et la systématisation de connaissances relatives aux transformations qui touchent la société sénégalaise et plus largement la région ouest africaine.

Pourquoi les transformations économiques et sociales ?

Les transformations rythment les sociétés contemporaines en quête d’identité, de valeurs et de mode de régulation. Les changements qui sont portés par une diversité d’acteurs traduisent le plus souvent des transformations des structures fondamentales sur les plans économique et social en particulier. Le LARTES s’intéresse à l’analyse des politiques publiques, à la gouvernance, au développement local, au regard critique de la participation ou de la défiance des communautés, à l’émergence des cadres organisés impulsés par les mouvements sociaux et les professions, aux logiques des programmes et projets qui sont le mode d’action des intervenants dans le développement.

MISSIONS DU LARTES

  • Analyser les évolutions du contexte national et international, suivre les politiques publiques et la participation des communautés, des mouvements sociaux…,
  • Proposer une offre d’une institution de recherche autonome à partir d’une connaissance approfondie des mutations socio-démographiques et économiques des sociétés,
  • Bâtir une formation doctorale interdisciplinaire sur le développement.
  • Organiser une formation doctorale axée sur l’apprentissage de la recherche par la recherche.

ACQUIS DU LARTES

  • La visibilité de l’équipe qui se manifeste aujourd’hui par des partenariats de coopération inter-universitaire (nationale et internationale), d’institutions gouvernementales et de développement, qui conduisent à :
    • Des programmes de recherche internationaux,
    • Des recherches pluridisciplinaires,
    • Le respect de standards internationaux,
    • L’anticipation, la valorisation des programmes de recherche via les opportunités à l’échelle nationale et internationale,
    • La participation aux comités scientifiques internationaux
  • Une masse critique de connaissances et le développement d’outils stables relatifs à l’analyse longitudinale et le passage de l’approche quantitative à  l’approche qualitative.

LEÇONS TIREES DE NOTRE EXPERIENCE

  • Valoriser notre immersion longue dans la maîtrise des questions traitées.
  • Mobiliser nos réseaux relationnels pour:
    • être au courant des opportunités,
    • avoir un dispositif de veille,
    • nous associer avec des gagnants (alliances: un universitaire isolé n’est pas financé!),
    • pas de détournement d’objectif: nos partenaires financiers sont alertes et hautement qualifiés.
  • Nos interventions publiques: conférences, cours, publications, comités de pilotage, conseils scientifiques: savoir donner sans contre partie, préserver le prestige, construire notre image!
  • Ne pas se positionner comme demandeur, mais plutôt comme partenaire
  • Ne pas laisser le doute que nous serons une menace sur nos interlocuteurs, mais bien une subtile aide à la décision

Le curseur sur la qualité technique de l’offre et la reconnaissance de ses porteurs.